MASQUE POUR LE FEU AUX POUDRES – LE CONCERT IMPROMPTU

Création d’un masque pour le Feu aux poudres et regard extérieur sur le dernière résidence de Création à l’auditorium d’Ivry.

Le Concert impromptu rend hommage à Fragonard dont le tableau Le Feu aux poudres symbolise l’excitation d’une époque électrique. Le Concert impromptu joue des chefs d’oeuvres de Mozart et de contemporains, miroirs des sujets amoureux de Fragonard. Les poètes et les écrivains tournent
autour d’Eros. Le Feu aux poudres prend vie dans un théâtre d’images projetées sur des toiles, ouvrant sur un jeu de portes dérobées, de musique de mots.

Le masque revisite le double masque de Janus symbolisant ici une personnalité histrionique.

Ce personnage de Chérubin, joué par un homme fait preuve d’un désir permanent de séduction pour être apprécié ou admiré. Il se place au centre de l’attention d’autrui. Son comportement souvent inapproprié ou emprunté est destiné à séduire ou  à manipuler ses interlocuteurs.

Fil rouge de la création, il est associé à des extraits de textes de Duringer, Louise Labé ou encore Sapho. Ces pulsions qui nous animent et nous meuvent sont au coeur de cette création.

MASQUE 2MASQUE 1MASQUE 3MASQUE 4MASQUE 5MASQUE 6MASQUE 7MASQUE 8